C'est avec une émotion toute particulière que je te retrouve aujourd'hui, après près de trois mois de silence.

J'ai manqué aux petits mots doux de fin d'année et aux voeux de bonheur et de prospérité des débuts. Les souhaits et pensées étaient là pourtant et, même s'il est tard, bien trop tard, je m'en viens de ce pas te souhaiter les plus belles aventures pour les jours, semaines, mois et années à venir.

Le temps a englouti mes instants passés ici, les enfants s'en sont léché les babines et les doigts tout collants, les vilains microbes en ont mangé les restes, la fatigue a ramassé les miettes tombées au sol et le travail ne m'a pas laissé loisir à en conserver un morceau dans un petit coin de tiroir, à l'abri.

Un instant avec toi, cela se laisse mijoter à feu doux ... il doit imprégner de son essence tout notre intérieur ... il doit nous donner l'envie d'aller y goûter l'air de rien ... mais, afin de le déguster à point, il ne faut pas s'y précipiter et laisser les arômes se diffuser et, chaque saveur trouver sa juste place pour que l'équilibre soit parfait. Enfin, quand tout être fin prêt, il faut encore trouver le bon service pour le dresser et, il n'est pas de règle en la matière. Des circonstances dépend le bol ;-) (petit jeu de mot l'air de rien, tu as vu ?!? ;-)

J'ai donc laissé se diffuser en moi l'impression confuse du temps qui s'égraine, laissé reposer le sentiment que tout nous échappe, mis à refroidir l'impatience de verser juste quelques maux sans quelques mots justes, fait monter la nostalgie en bonheur de vivre, agrémenté de-ci de-là de joies et d'amour pris sur le vif et, laissé chauffer à petit feu les bribes décousues qui bouillonaient en moi.

J'ai revêtu mon plaid, me suis installée en tailleur sur un canapé fort accueillant et, de ce salon que tiennent ensemble non sans harmonie des jouets chatoyants, des philosophes sagement rangés, des chaises qui le sont moins et, des papiers volants aux dessins enfantins, je me suis préparée à savourer l'instant avec gourmandise et délectation.

Et, comme lorsque l'on savoure un plat au mille saveurs, il n'en est une qui ne saurait se démarquer des autres. Ainsi, je ne trouve nulle trace des bribes bouillonnantes, nulle grain de sel d'amour ou de joie, nulle nostalgie, nulle impatience, nul temps parti trop tôt, ou trop vite ... Et alors que je ne trouve rien de tout cela, c'est bien tout cela qui me trouve et m'envahit d'un sentiment de langueur infinie ... et le temps s'arrête un instant ... et le temps m'apaise et me réjouit.

Je m'aprêtais à t'offrir un service complet entrée, plat, dessert et même, s'il en était, le thé ou le café en prime. Mais, je me contenterais de cette mise en bouche qui je l'espère, ne te laissera pas sur ta "fin" et que, tu reviendras ici de temps à autre pour un instant sur le pouce, un moment plus convivial ou bien encore, un festin familial.

Je ne te laisserai pas bien sûr, partir sans te nourrir de quelques réalisations plus ou moins datées déjà, mais dont la date limite de publication n'a pas d'échéance connue.

Voici un petit méli-mélo de tout ce qu'il me reste au fond de mon ordi, régale t-en, prends en une belle part ou un petit morceau selon ton appétit ; si un petit goût de reviens-y vient à paraître, sache que je compte bien me remettre rapidement aux fourneaux alors, je te dis, à très bientôt. 

En attendant, il me tarde d'aller me nourrir et me délecter chez les Scropines dont j'ai délaissé la table depuis bien trop longtemps ;-)

Bises et à Très vite.

1 AN

 

Petite carte pour célébrer les 1 an d'un petit garçon Homonyme de notre Grand Loulou, en référence au-dit Grand Loulou.

 

ANNIV CELINE

 

Une carte réalisée pour mon Amie Gingka qui a soufflé une bougie supplémentaire en décembre dernier.

ANNIV SOPHIE

 

Une carte réalisée pour ma Scropine Scrap'Anisé et inspirée par le Soleil qui chante dans son pseudo si joliment trouvé.

BONNE ANNEE CLINE

 

La seule et l'unique parmi toutes celles que j'aurais aimé réaliser mais qui n'auront pas vu le jour ; elle était destinée à Gingka.

CHOU

 

Une fois n'est pas coutume, celle-ci était pour l'Homme, en souvenir de nos débuts d'"amoureux qui s'bécotent sur les bancs publics" <3

LUTINS MAMAN

 

Trois petits lutins souhaitaient ici un bon Anniversaire à leur Mamie, ma Maman.

MAISON CELINE

 

Gingka toujours. Lors de retrouvailles aux vacances de la Toussaint.

MAISON PARENTS

 

Pour mes parents afin de leur souhaiter tout le bonheur du monde dans leur nouveau chez eux, pour un nouveau départ.

MERCI AVION

 

En remerciement, pour un artiste qui a réalisé un magnifique avion en bois pour l'Homme. Carte commandée par l'Homme et donc, forcément, trophée de fierté absolue ! :-D

NIKO

 

Pour fêter la bougie ajoutée sur le gateau du Mourette de Ma Poulette. Bougie soufflée ensemble avec beaucoup d'émotion et l'honneur de faire partie, par le coeur, d'une bien jolie famille.

PARENTS

 

Trois petits lutins ont ainsi ici posé leur bagages et souhaitent t'y accueillir dès que tu le souhaiteras.

Au plaisir de te recevoir.