Au cours de tes visites, de tes sauts de puce, de tes escales plus longues et scrapati et patata, tu auras certainement décelé chez moi une certaine tendance à la nostalgie du temps passé mais aussi, pas encore tout à fait écoulé ... Et, tu auras ainsi bien cerné le personnage ! Mais ne va pas croire que la nostalgie soit nécessairement un sentiment emprunt de tristesse ! Il y a certes en elle, une part de quelque chose qui nous échappe, sans que l'on ne puisse rien y faire, un peu de renoncement à des instants qui nous sont chers et qui s'envolent, et un soupçon de mélancolie qui donne à la vie un petit air de poésie ... Mais tout cela, à mon sens, nous donne le pouvoir de profiter davantage de chaque instant, de s'arrêter plus longuement sur la beauté de ces moments de vie que sinon, nous laisserions sans doute passer sans nous en rendre compte ... La nostalgie est salvatrice de cette enfance qui défile bien trop vite ... à nous de savoir ne pas y rester figé et parvenir à la rendre lumière de ces heures passées et non l'ombre de souvenirs manqués. 

Les petits billets que je te partage seront ainsi de précieux sésames pour mes amours lorsqu'ils voudront voyager vers leur enfance, mais ils sont aussi pour moi l'occasion de m'arrêter un instant sur la beauté de ma vie de famille et en profiter encore et encore ... La nostalgie a du bon, elle est belle et généreuse ... dosée justement, elle ne nous vole rien et nous apporte beaucoup !

Il y a quelques jours, nous avons retrouvé des amis que nous n'avions pas vu depuis quelques mois. Nous sommes tous parents de jeunes bambins qui poussent à toute allure et avons donc pu constater les changements apportés par le temps. Les deux papas se sont rappelés au bon souvenir de leur adolescence vécue côte à côté et, c'est avec un plaisir manifeste que nous voyons nos enfants grandir à leur tour, ensemble. Nous avons immortalisé l'instant par un joyeux cliché d'une brochette de six enfants confortablement (ou non d'ailleurs) installés sur le toboggan, "les grands derrière, les p'tits devant" (comme dirait la chanson d'un chanteur, vaguement très aimé par ici ;-) !). Nous nous sommes promis de nous revoir bien plus rapidement et, espérons pouvoir réunir l'ancienne troupe d'ados devenus trentenaires afin de retomber un peu tous en enfance ! Concernant le toboggan, il a le devoir de tenir encore au moins vingt ans, afin de prendre un cliché comparatif avec les même bambins ;-) !

C'est le coeur plein de cette joie que seule l'amitié et l'amour peuvent nous procurer, que j'ai repris le cours de mes activités le lendemain. Le hasard (vraiment ?) a voulu que je reçoive dans le même temps un die particulièrement attendu. J'avais en coin de ma pensée, le challenge#184 proposé par Pimprenelle38  sur Carte Maniak depuis quelques jours. Il s'agit de créer une carte à partir d'un die en négatif ! Tout un programme et un défi qui donne envie donc ! 

Ni une, ni deux, je me suis emparée de mon die, me suis accrochée au sentiment de plénitude du moment, y est ajouté un soupçon de cette nostalgie que j'affectionne donc tout particulièrement et en ai fait ceci :

ENFANCE

La carte est bien évidemment destinée aux-dits amis et elle accompagnera le cliché pris lors de cette belle journée ;-). Mais je crois bien que je vais finir par la lifter pour mes propres Loulous ;-) !

Je te laisse aller profiter positivement de la nostalgie qui t'aura peut-être bercée au cours de ta lecture ... fais en bon usage et n'en abuse pas (tu l'auras compris) !

Profite de chaque instant qui passe et, le moment venu, reviens-moi !

Merci pour vos visites qui laissent ou non une petite empreinte bien sympathique et toujours appréciée en guise de commentaire. Je crois avoir manqué de souhaiter la Bienvenue à Scrap Anisé et Christel(le?) parmi les abonnées, c'est donc chose faite ! Merci à vous d'avoir pris votre petit billet pour nous accompagner dans ce joli voyage.

 

A très vite ! Bises