Grand Loulou a retrouvé le chemin du centre de loisirs ... et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il en est HEU-REUX ! A peine avait-il aperçu ses copains, qu'il sautait hors de la voiture et s'égossillait à pleine voix pour hurler leurs prénoms. En retour, les-dits copains lui réservaient une arrivée de star, clamant son nom tous en choeur ! L'enfant devenu idole avait le sourire jusqu'aux oreilles et le coeur lui sortait de la poitrine sous son T-shirt parfaitement ajusté. Je crois que le mien, de petit coeur, s'est par le fait, essayé au saut à l'élastique ... Ma fierté pour attache, j'ai sauté droit vers mon coup de vieux de Maman dépassée, ai pris une bonne dose d'adrénaline et un cocktail d'émotions menant droit au bonheur. Mon fils grandit, s'épanouit, s'élance tout doucement de ses propres ailes ... Ces derniers jours, Grand Loulou commençait à tourner en rond dans le labyrinthe de la routine domestique. Maman-Dédale commençait à s'agacer de le voir ainsi chercher une porte de sortie à la lassitude, quitte à ce que celle-ci soit la porte incendie autrement appelée, la voix de la dispute (tu sais, celle qui suit le chemin de la bêtise !) ! Attentive à ce que le vol de mon Icare connaisse un itinéraire plus favorable, je ne tente donc pas davantage de le retenir et, c'est un peu nouée, mais pleinement épanouie, que j'accepte que le bisou se transforme en hochement de main depuis l'autre bout de la cour ... ( bon, il est vrai que, à l'abri des regards, de retour dans ma voiture, j'ai mis quelques secondes avant d'enclencher la clé, occupée que j'étais à scruter de loin le petit bonhomme en phase d'émancipation ... ).

Retour au nid, avec mes deux autres oisillons ... Equilibre parfait qui permet d'apprécier tous les âges et toutes les étapes de l'enfance .. Petit moment où tu remercie la vie de t'avoir ainsi gâtée ! 

Mon envol, je l'ai pris il y a plusieurs années désormais ... Et bien qu'à une époque on n'aspire plus à autre chose que de voler de nos propres ailes, le retour aux sources reste nécessaire. Ce que la vie nous apprend c'est qu'elle est faite de plusieurs voyages et d'autant d'envolées. Et, à chacun de ses départs, au cours de chacune de ses aventures, le coeur et la raison se font face, se font front, se font complices ... nos émotions s'accordent, se distendent, s'équilibrent, se réconcilient ... 

Projetés, il y a quelques années, dans l'aventure d'une seconde vie à mille à l'heure, mes parents ressentaient depuis quelques temps un besoin de pouvoir poser leurs valises de temps à autres ... L'appel du nid, le besoin de quiétude, la nécessité de respirer un peu, les ont conduit vers un petit bout de paradis, un entre deux, entre ici et là-bas, qui nous permettra de nous retrouver hors du temps et des contraintes mais surtout ... leur permettra de se reposer et profiter de la vie !

Une première étape de ce beau voyage a été franchie il y a peu et, c'est pour fêter la bonne nouvelle avec eux, bien que loin d'eux, que je leur ai confectionné cette petite carte festive !

COCKTAILS PARENTS

Elle accompagnait la page mettant en scène Monsieur Henri ! L'ensemble a été chaleureusement accueilli et je suis heureuse d'avoir pu leur faire plaisir ;-)

Je te laisse aller toi aussi t'abreuver du cocktail qui te plaira, qu'il soit d'émotions, de sensations, de fruits, d'alcool (mais toujours avec modération hein !) ou de tout autre scrapati et patata qui te sera en tous points bénéfique ! Je m'en vais prendre le mien préparé avec soin à partir d'amour, d'enfance, de cris de joie, de bave, de gazouillis et saupoudré d'un soupçon d'émancipation qui lui donne tout son mordant !

A très vite !

Bises !

Merci encore pour vos commentaires toujours aussi sympathiques et positifs ; ils sont eux aussi un cocktail de joie intarrissable !