Les vacances version "home staying" ont repris. Mais la Petite Lilly ne s'en plaint pas ; il faut dire que le planning depuis notre retour est chargé !

Nous sommes tout d'abord allés visiter le Gaulois préféré des Français .. tu sais le petit blond moustachu au casque ailé ;-) Quand j'étais enfant, ses talents de polyglote dans le tout premier épisode m'avait rendue si admirative que j'en étais tombée sous le charme !!! 

Quoiqu'il en soit ce fut une merveilleuse journée qui s'est prolongée, puisque le parc faisait nocturne jusque 22h, et que Bébé Lélé a été tout simplement exemplaire ! La soirée s'est achevée par le spectacle de son et lumière qui se clôturait par un feu d'artifice dont l'Enfant Baveux est friand ! Le Grand Loulou et la Petite Lilly ont vécu intensément l'instant, du matin jusqu'au soir.

Moment d'émotion pour les parents que nous sommes quand nos deux ainés, encore bébés hier, enchaînent aujourd'hui presque toutes les attractions rendues accessibles par les centimètres gagnés, en un battement d'ailes ... Des papillons agités dans le ventre, la Petite Lilly a surmonté son appréhension à maintes reprises et en redemandait ; Grand Loulou, quant à lui, n'a connu nulle crainte et aurait pu en faire davantage, si ses parents avaient eu un peu moins froid aux yeux !

Le jour suivant Bébé Lélé avait rendez-vous avec sa Nounou d'enfer ;-) Sourires, bisous, câlins et scrapati et patata au programme ! Il a encore été couvert d'Amour et je me prépare tout doucement à la séparation qui s'annonce ... doucement, mais sûrement ...!

Super Nanny bisouillée, nous nous sommes ensuite rendus chez nos amis qui nous avaient conviés pour le déjeuner ! Bonheur pour tous au programme : Bébé Lélé a retrouvé son premier copain, La Petite Lilly sa meilleure copine et Le Grand Loulou sa copine qui fut aussi son premier émoi ;-) Et moi, j'ai retrouvé ma copine Ginka : scrap, papotage et scrapati et patata ... que demander de plus ?!!

Et là tu te dis : mais, quid de l'Homme dans tout ça ? Eh bien l'Homme a découvert qu'il n'était pas le seul mari victime du scrap et du club des pipelettes ! Monsieur Ginka et lui se sont laissés aller à quelques taquineries et rigueur, et ont été gagnés à leur tour par le monde merveilleux (du scrap ?! Non, non ... pas encore ..!) du papotage ! Une bien belle journée donc, tu l'auras compris !

Depuis, une merveilleuse "machine à plouf" a intégré notre jardin : ambiance croco et bateau-avion, pour un décollage immédiat vers le pays des rêves ! Grand Loulou et Petite Lilly ne quittent plus le monde aquatique depuis bientôt trois jours et je guête l'apparition des écailles sur mon Triton et ma Sirène ! Bébé Lélé a mis une option non négociable sur l'avion-bouée : une place en première, une ! L'Homme s'est transformé en pilote de ligne, et l'enfant ne souffre d'aucune turbulence ! Je prends un plaisir non dissimulé à remplir mon devoir de Mère complètement gaga, un brin "casse-pieds" en immortalisant tous ces instants si précieux afin qu'ils ne sévaporent pas mais inondent au contraire quelques albums à venir ...

Une fois n'est pas coutume, je serai sur les clichés ! J'ai plongé la tête la première vers l'objectif, ambiance "selfies d'une maman comblée" !

Quel miracle a permis ces autoportraits si redoutés ? 

A ma grande déception, je ne me suis pas métamorphosée en sirène, ... pas encore ! Je n'ai toujours pas perdu les coussins d'amour offerts par Bébé Lélé, je n'ai pas encore été convaincue par la méthode coué ni scrapati ni scrapata ...

Non, j'ai simplement eu rendez-vous avec ma fée des ciseaux ..! La fée en question a un nom tout destiné, digne d'un conte .. : Chateau ! 

J'ai rencontré ma Fée Ciseaux il y a trois ans, lorsque je préparais ma chevelure à concurrencer celle de Raiponce, en vue de mon mariage avec L'Homme (bon, ça, tu t'en serais doutée, non?). Depuis, je suis passée de la chevelure blonde au creux du dos aux cheveux courts et, depuis hier ... bruns ! 

Changement radical, mais nécessaire ! Un coup de (baguette ?) ciseaux et pinceaux plus tard, me voilà transformée et revigorée comme la Belle (bon, on ira pas jusque là quand même, hein !) au bois dormant après son baiser ! J'ai longtemps  rêvé me sentir un peu mieux, et me voici qui rêve éveillée ! La route vers l'acceptation de soi est encore longue, mais je m'y suis engagée !

A cette Fée ciseaux qui réalise nos voeux, j'ai voulu témoigner ma reconnaissance et ma sympathie. Il faut que tu saches que ma Fée, elle aussi, rêve en secret ;-) . Elle garde, bien au chaud (en ce moment, je serai plutôt tentée de dire au frais !), bien à l'abri, au creux d'elle-même et au plus près de son coeur, son petit bout qui s'aprête à découvrir tout bientôt, le monde ... Elle est dans cette impatience maternelle de serrer contre soi son enfant et le désir inavoué de le garder pour elle pour toujours ... Elle rêve secrètement en rose, mais le bleu la comblera tout autant, elle rêve encore cet enfant et bientôt rêvera de lui, avec lui, pour lui ... ou elle ... ;-) 

A ma Fée bien en formes j'ai donc livrer quelques mots, sinon magiques, du moins d'amitié pour lui souhaiter un beau bébé et la plus belle des rencontres.

La petite carte, la voici :

 

FEE CISEAUX REVER

L'heure est tardive, je te laisse aller rêver toi aussi et, te retrouverai bien vite ... !

Je remercie toutes celles qui me rendent ici visite, en me laissant (ou non) un petit commentaire ; je suis toujours aussi émue de les lire et semble à chaque fois toucher du bout des doigts un rêve ... ;-)

Belle rêverie, à très vite !